Sud I de Jean-Claude Risset

, par Eric SAUPIN, Webmestre

Pratiques d’écoute Sud I 
de Jean-Claude RISSET
Classe de troisième

Présentation
Le cours
La création de "partition"
Les exercices d’application
Le contrôle
La création sonore
Le matériel
Remerciements

 Présentation

La démarche de notre cours est :
"Comment aborder cette musique auprès d’élèves de 3ème en leur
démontrant qu’elle est organisée, construite et de les faire passer d’une
écoute superficielle à une écoute précise, ciblée sur les éléments d’un
nouveau langage ?"

Il nous a été presque plus facile de
trouver les applications et les évaluations que de savoir comment débuter
notre cours.

- Quelles notions voulons-nous qu’ils retiennent ?

- Comment les faire réfléchir sur les transformations sonores ?

- Quels sont les paramètres d’un son ?

- Sont-ils capables de créer un scénario sonore ?

Nous nous sommes posé toutes ces
questions en essayant d’y répondre le plus simplement possible (afin que cela
soit abordable par tous !) et que cette musique qui leur est
"étrangère" devienne compréhensible.

Cette
œuvre musicale pourrait s’intégrer dans un itinéraire de découverte. Voici
quelques idées de « transversalité » entre matières.(liste
non exhaustive !)

MatièreThème
Français Texte sur le sud de la France et la région de Marseille (Marcel Pagnol, Jean Giono...)
Physique Les paramètres du son et ses représentations graphiques
Arts plastiques Création graphique d’une partition (dessins, différentes possibilités de représentations graphiques de divers sons comme la mer, les insectes, les oiseaux, le bois...)
Etude de différents tableaux
SVT Étude de la faune et de la flore dans le sud de la France
Environnement
Histoire-Géographie Etude de la région, du relief et du climat (rappel et approfondissement des notions de 6ème
Éducation Civique Respect de l’environnement et d’un site protégé
Technologie Applications multimédia à l’aide de logiciel (Sound Forge, GRM, ProTools, Cubase...)d’une création sonore d’une œuvre électroacoustique personnelle.

 Le cours

Cette oeuvre, Sud I, s’apprivoise doucement et est tellement riche d’éléments nouveaux qu’il nous semble qu’un
cycle entier (7 séquences) soit nécessaire.

Voici le déroulement que nous
proposons :

N.B. : faire apporter pour la première
séance un support audio (cassette, zip...)

 1ère séance : découverte de l’œuvre

- Écoute en aveugle de la partie A de Sud I
avoir un aperçu très vague de ce qu’ils ont entendu.
- Distribuer alors la fiche d’écoute (à télécharger en .doc)
- Faire la rubrique Qu’entends-tu ? et
Analyse globale sur la partie B
 : aider les élèves à trouver les 3 types de sons puis à classer les sons dans le tableau.

Correction de la fiche d’écoute (en .doc)

N.B. En fin de séance, créer des
groupes de 4 et prendre un support audio par groupe afin de leur donner à la
séance suivante le matériel nécessaire à la création.

 2ème séance : création de partition


- Reprendre les groupes créés à la séance précédente et faire la création graphique sur la partie A
Une partie de la création se fait sans aide et une avec aide. Les élèves doivent avoir conscience que
tous les éléments nécessaires à l’interprétation de ce morceau doivent figurer sur leur partition (sons, intensité, durée, polyphonie...)
- Faire entendre plusieurs fois l’extrait pendant le travail de groupe.
- Le travail doit être fini à la maison. Donner aux élèves leur support audio.

Voici quelques exemples de réalisation d’élèves :
(cliquez sur l’image pour agrandir)

1. Thibault M, Damien D ,Benjamin B, Mathieu B, Alain B 3ème2

2. Jérôme F, Etienne DB, Jean-Baptiste P 3ème2

3. Pauline G, Alexandre C, Clément L, Sébastien B 3ème1

4. Marine A, Marion A, Marine F, Vanessa P 3ème6

5. Audrey G, Ludivine B, Fabian P, Johann G 3ème3

 3ème séance : travail sur le son

- Faire la correction des créations
- Donner alors aux élèves la partition originale (en .doc) et faire entendre la partie A’ (avec l’aimable autorisation de la revue l’Éducation Musicale).
- Travail sur le son (paramètres et représentation graphique) avec le logiciel sound forge. Aborder l’intensité, la durée, la hauteur...
Reprendre donc divers sons de l’œuvre pour faire la démonstration.

 4ème séance : exercices d’application

Faire des exercices (en .doc) préparatoires au contrôle comme :

- compléter les trous de la partition en donnant une liste de sons possibles (sur la partie A’ de Sud I : minutage 5’43 à 7’25 sur le Cd du Bac 2002) ;
- exercice de reconnaissance (4 sons en polyphonie mais un son manquant). (Possibilté de créer votre fichier par Techno maker, internet audio mix ou ProTools)...
- reconnaître un son et son intensité grâce à son graphique (fichier son à télécharger en .mp3).

 5ème séance : contrôle

Faire le contrôle (en .doc). Refaire quelques exercices d’applications en changeant les données puis de nouveaux exercices.

- Reconnaître des sons et numéroter leur ordre de passage (fichier son en .mp3).
- Reconnaître un son et son intensité grâce à son graphique (fichiers son n°1 et n°2 en .mp3).
- Reconnaissance d’un son parmi 3.
- Reconnaissance d’un son grâce à la partition (fichiers son n°1 et n°2 en .mp3).
- Compléter les trous de la partition (sur la partie B de Sud I : minutage 2’50 à 5’44 sur le Cd du Bac 2002).
- Indiquer les sons entendus à l’aide d’une liste fournie (fichier son en .mp3).

Correction (en .doc) des exercices et du contrôle

 6ème séance : création sonore

Faire une création par groupe de 4 élèves d’une partition ou d’un scénario personnel. Proposer une liste de sons variés.
Les élèves feront attention à la précision de leur partition.

N.B. La création peut se faire à l’aide du logiciel Techno Maker ou ProTools. Il faut donc prévoir pour la séance suivante la création de tous les fichiers (voir si certains élèves ne peuvent pas se procurer le logiciel et faire leur fichier eux-même).

Si les élèves sont très motivés par le projet de création, il est même possible de reprendre les sons de l’œuvre et de les changer totalement afin de les varier au maximum et offrir une possibilité de scénario plus intéressant. Les mutations des sons peuvent être faites grâce à l’application contenue dans La musique électroacoustique du GRM.

Dans notre collège, nous avons préféré fonctionner avec des élèves volontaires. Nous les avons pris en séances supplémentaires en dehors des cours. Ils ont créé leur propre scénario et ont cherché le moyen d’obtenir les sons désirés à partir de ceux de Sud.
Nous nous sommes servi de 2 logiciels :

- le cédérom du GRM qui nous a permis de modifier les paramètres comme les filtres, le retard, la vitesse, la transposition, le volume...
- un shareware Internet Audio Mix afin de mixer très simplement les nouveaux sons obtenus.

Le sujet de ce morceau est un tour du monde en avion : départ de France, passage en Afrique, en Asie (nouvel an chinois), en Océanie (les plages et ses oiseaux), l’Amérique avec coucher du soleil.

 7ème séance : Écoute des créations d’élèves

Voici la création sonore de nos élèves volontaires (à télécharger en .mp3).

 Le matériel

Tous les professeurs ne maîtrisent pas l’ordinateur ou n’ont pas les logiciels dont nous allons parler. Ils pourront évidemment faire autrement.

Il faut :

- un logiciel qui transforme les sons au format MP3 (fourni par le compositeur sur le site de l’académie de Nancy) en fichiers WAV. (ex : MP3 to WAV converter) ;
- un lecteur de MP3 et de WAV (le lecteur Media player le Windows fera l’affaire) ;
- un logiciel qui peut retoucher un son et nous faire voir son graphique ( ex : sound forge) ;
- un logiciel qui va nous permettre de mélanger plusieurs sons afin d’écouter les créations sonores des élèves ; (Techno Maker n’est pas très cher et très facile à utiliser, fonctionne sur toutes les machines ou ProTools téléchargeable gratuitement sur le site du constructeur mais il faut minimum 128 Mo de RAM pour les ordinateurs).

 Remerciements

Nous tenons à remercier M. RISSET pour avoir mis à disposition sur Internet les sons de Sud en mp3, nos 2 collègues du Lycée des Pierres Vives à Carrière sur Seine pour leur précieux travail de création partition de Sud, la revue l’Éducation musicale et tous ceux qui ont porté de l’intérêt à notre projet.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)